Select Page

L’art reprend beaucoup la nudité. En effet, les tableaux artistiques des siècles précédents comportent souvent des représentations de personnages nus. La raison est que pour les anciens, le corps humain en lui même est un chef d’œuvre. Cependant, il existe un point qu’il ne faut dépasser au risque de rendre la nudité dans l’art inapproprié. Nous allons en parler ensemble dans cet article.

La limite entre la nudité et l’érotisme

Il n’y a rien de mal à représenter un personnage entièrement nu dans une œuvre d’art. Cependant, il y a une limite qu’il ne faut dépasser pour rester dans l’acceptable. Cela s’applique avant tout au sexe. Effectivement, on peut représenter deux personnages dans leur nudité, mais sans représenter un contact qui pourrait faire allusion au sexe. La raison est que les œuvres d’art peuvent être contemplées par des personnes de tout âge y compris de jeunes enfants.

Des détails trop accentués

L’art bien représenté n’a aucune différence avec une photo. Ce qui revient à dire qu’il n’y a pas beaucoup de différence d’exposer une photo érotique et un tableau d’art représentant une personne nue avec ses parties intimes biens détaillées. Il est donc préférable d’y ajouter un côté légèrement abstrait. De cette sorte l’image sera moins choquante, mais le message passera toujours.

Trop d’audace

Certes, l’audace devrait être une qualité d’un artiste. Cependant, trop en faire concernant la nudité peut être inapproprié. En effet, il arrive que des tableaux ou des œuvres d’art représentant la nudité soient tellement odieux que cela met les gens mal à l’aise. Tellement, que certains des plus beaux chefs d’œuvres ont été retirés suite à de grandes polémiques. Concernant cette audace, l’origine du monde de Gustave Courbet est un bon exemple. Des débats incessants se font sur ce tableau représentant un vagin.